Plusieurs études convergent vers le même constat concernant les effets de la transition scolaire et son impact sur la persévérance et la réussite scolaires du jeune. Plusieurs chercheurs ont remarqué les effets suivants, d’une intensité variable, chez les jeunes :

  • La rupture des liens sociaux est l’effet le plus nuisible;
  • Un plus grand isolement;
  • Une plus grande anxiété de performance;
  • Une diminution du rendement scolaire;
  • Un déclin de l’intérêt pour les matières scolaires;
  • Des attitudes moins positives envers l’école et le personnel enseignant;
  • Une diminution de l’estime de soi sur le plan scolaire.

Si, pour la plupart des élèves, les impacts négatifs sont de courte durée et relativement de faible ampleur, pour certains, les difficultés sont plus importantes : les problèmes apparaissent alors dans une ou plusieurs disciplines et semblent persister; la transition aura un impact réel sur la motivation et l’engagement de l’adolescent à l’école et, par extension, sur sa persévérance et sa réussite scolaires.

Comme tous les élèves sont touchés par les transitions, même à un faible degré, ils bénéficient tous des effets positifs d’une transition de qualité lors de leur arrivée au collège. La majorité d’entre eux manifestent une capacité d’adaptation qui leur permet de vivre harmonieusement ces transitions. On dira alors de ces élèves qu’ils possèdent des facteurs de protection. Dans la documentation scientifique, ce concept peut revêtir au moins deux significations, l’une reflétant une caractéristique individuelle ou environnementale qui traduit l’absence de facteurs de risque et la seconde, plus reconnue, correspondant à une variable qui atténue les effets des facteurs de risque.

PART_15505688757621Toutefois, pour un certain nombre d’adolescents, les transitions sont plus difficiles compte tenu d’un cumul de facteurs de risque. L’école ne pouvant à elle seule intervenir auprès des jeunes ayant des difficultés, l’importance d’adopter des pratiques collaboratives entre l’école, la famille et la communauté est souhaitable; ce qui suppose une information claire et partagée en amont.

Le collège Pierre-Jean de Beranger explore, en même temps, plusieurs pistes pour réussir la transition scolaire, notamment entre le primaire et le secondaire.

Parmi celles-ci, une journée d’immersion au collège, baptisée Vis ma vie de collégien, encadrée par des élèves de 6e, Ambassadeurs (Tadzio, Iris, Mathilde, Louis et Yasin). Merci à l’équipe de l’école primaire pour sa confiance.

Vis ma vie de collégien - saison 2

20190218_120634_resized20190218_120439